La technique de nos lits à eau

Le principe d'un matelas à eau

L'élément de support est tout simplement l'eau. Flotter sur l'eau, comme un bateau, se fait selon le principe d'Archimède. Selon ce même principe une personne peut flotter sur l'eau (à condition que vous avez rempli vos poumons d'air). Quand vous flottez, vous semblez être en état d'apesanteur. D'où vient le terme “dormir en flottant”.
Dans une piscine votre corps se retrouve presque complètement dans l'eau parce que le corps humain est un tout petit peu plus lourd que l'eau. L'eau suit parfaitement la forme de votre corps. En séparant l'eau et votre corps par une paroie en PVC et une housse vous 'flottez' plus haut sur l'eau. Comme la pression sur un objet flottant est partout pareil, vous êtes parfaitement soutenu ce qui fait du lit à eau la literie optimale.

dormir en flottant

Pour empêcher l'eau de bouger on utilise un système de stabilisation. Nous utilisons des couches de fibres et / ou de mousse. Ce qui nous permet de proposer une gamme complète qui s'étend d’absolument rien jusqu'à très ferme.
Les personnes avec un bassin assez fort s'enfoncent un peu plus dans le matelas. Pour éviter cela nous proposons un support lombaire supplémentaire.

Nous avons constaté que les utilisateurs sont divisés en deux groupes: les premiers sont les vrais adeptes du lit à eau classique, qui aiment que le matelas bouge un peu. Le deuxième groupe veut plutôt combiner le côté stable d'un matelas sec avec les avantages du lit à eau. Pour cela ils choisissent un matelas fortement stabilisé. Les différents caractéristiques sont parfaitement possibles avec nos produits.
Nous vous conseillons d'aller essayer chez un revendeur afin de connaître votre préférence.
Tenez compte du fait que chaque nouveau matelas, sec ou à eau, demandera un peu de temps pour acclimatiser. La plupart dort bien dès la première nuit, d'autres prennent quelques nuits pour en arriver là. La plus grande partie des utilisateurs d'un lit à eau ne veut plus se séparer de leur literie!

Petite remarque sur les stabilisations de différents fabricants: chaque fabricant utilise de différents moyens pour stabiliser un matelas à eau. Cela implique que du 100 % stabilisé de l'un n'est pas nécessairement le même chez l'autre.

Vous trouvez plus d'info sur nos matelas à eau ici.

Chauffage

Un lit à eau doit être chauffé, aussi en été.
En utilisant un thermostat on demande une température entre 24 et 36°C. La température choisie dépend de l'individu, la température dans la chambre à coucher et la capacité d'isolation de l'édredon. En général on met 28°C comme cela correspond à la température de votre peau.
En hiver vous mettez plutôt 30°C. Votre lit sera bien agréablement chaud. Fini d'aller se coucher dans un lit froid!
En été vous pouvez baisser la température à 25 ou 26°C; votre lit se présentera bien frais. D'où vient notre slogan: "les lits à eau c'est COOL, les lits à eau c'est HOT". Veillez à ne pas descendre la température plus bas. A ce moment les muscles risquent de trop refroidir.

Un lit à eau Dual est toujours installé avec 2 éléments de chauffage ce qui permet de varier la température de chaque côté.

Nous livrons des éléments de chauffage céramiques avec une puissance de 240 watt.
Cet élément de chauffage est étanche, est équipé d'une sécurité surchauffe, et est certifié avec des attestations TÜV et GS.
La consommation d'un élément de chauffage dépend de la température dans la chambre, et la capacité d'isolation de l'édredon. On calcule environ 1 Kwh par jour. En hiver cela sera un peu plus, tandis qu’en été le chauffage marchera très peu. Des petits frais pour avoir un maximum de confort.

La plupart de nos lits à eau est équipé d'un tapis isolant en-dessous du chauffage, ce qui évite une perte de chaleur vers le bas.
Un chauffage électrique économique en énergie n'existe pas vraiment. Un chauffage électrique aura toujours une rentabilité de 100 %. Mais c'est plutôt l'isolation qui est importante.
De la chaleur qui s'échappe quand-même, n'est pas perdue, elle chauffera indirectement la chambre.

Les parties d'un lit à eau
Dans cet image on donne, comme exemple, une section d'un lit à eau Armada avec des matelas DUAL, une housse Combi-Fix, et un socle standard.
1 Housse

La housse couvre le matelas à eau, le protège et absorbe la transpiration éventuelle.

2 Fermeture Éclair centrale

Cela facilite le lavage de la housse dans une machine à laver à la maison.

3 Matelas à eau

La partie la plus importante du lit à eau. Info détaillée ici.

4 Stabilisation

Pour éviter le mouvement de l'eau.

5 Paroi isolant

Protège les côtés des matelas et assure les températures différentes dans chaque matelas

6 Vinyle de sécurité / liner

Recueillit l'eau si jamais il y a une petite fuite. Nous fournissons des liners renforcés qui sont soudés ET cousus.

7 Élément(s) de chauffage

L'élément de chauffage est installé entre le liner et le tapis d'isolation au niveau des pieds.

8 Thermostat

Vous pouvez le placer derrière votre lit; vous ne l'utilisez que quelques fois par an. L'image montre une entrée de câble optionnelle.

9 Les rails en mousse
(le sommier)

Les mousses sont le rebord autour du matelas. Ils se font d'une mousse de haute densité et résistante de déformation. Elles sont couvertes d'un tissu renforcé.
L'ensemble est un confort très doux, ce qui facilite d'entrer dans et sortir du lit (soft-side).

10 Soft-side

Le soft-side consiste de profils en PVC ou polystyrène dur qui, avec les mousses et les planches en-dessous du matelas font la base ou le cadre du lit.
Tous nos lits à eau classiques sont équipés de mousses système “charnière” qui permettent à la housse de suivre les mouvements du corps.
Ce qui rend plus facile aussi de faire le lit ainsi que l'utilisation de draps classiques.
La partie inférieure visible du soft-side est couverte d'un cuir artificiel ou d'un tissu au choix.
Comme il y a 2 parties (en-dessous des profils durs et au-dessus des mousses tendres) on parle de “Split Soft-side “ dans le jargon.
Les planches de base se font en quatre parties afin de faciliter la manipulation (petit ascenseur, escalier étroit, etc.).

11 Socle (plinthe)

Avec les répartisseurs de poids (nº.12) il fait partie du socle qui soutient le lit.
Le socle est fabriqué en mélanine ou couvert d'un tissu ou d'un cuir artificiel au choix.
L'espace en-dessous du lit peut être utilisé pour des tiroirs et /ou un coffre-fort.

12 Répartisseurs de poids

Ils divisent uniformément le poids sur la surface totale du lit.

13 Tapis d'isolation

Évite une perte de chaleur vers le dessous du lit.